3 thoughts on “Ces déclics culturels qui nous sauvent la vie”

  1. Alors, pour le gars qui t’emmena voir les anges de Hit Import, un des premiers déclic a été un copain qui revenait de Londres avec des vynils de Bauhaus, Kraftwerk, Joy Division, …
    https://www.youtube.com/watch?v=K0bLCILyVRk

    Puis au lycée, un prof de français, Loïc Riveau qui m’a fait aimé Boris Vian, Camus, Voltaire, Koltès, … https://www.youtube.com/watch?v=e8NpcIJlTLI

    Et le même Loïc Riveau pour le théâtre avec une pièce place blanche dans un théâtre au milieu des sex shop et autres théâtres à filet suspendu puis d’autres ensuite.

    Aussi Alain Valette et son frangin qui fréquentait les squats animés par des collectifs où les beurriers noirs, les Ludwig Von 88, La Mano Negra répétaient, passaient, jouaient au milieu de plein d’autres expressions culturelles.
    https://www.youtube.com/watch?v=PfRudkryo7Q

    Un weekend de déprime amoureuse pour mon frère, on va au ciné pour se changer les idées, La claque, le temps des gitans, Kusturica, https://www.youtube.com/watch?v=5npQpLPAzuo

    Et pour finir, mon amoureuse, maman de la dessinatrice qui m’a amenée plein d’autres choses comme la musique classique, l’opéra, mais aussi la guitare classique, le festival d’Avignon.
    https://www.youtube.com/watch?v=yfKPeqWNsjg

    Ah que la transmission est heureuse pour les choses qui nous font vibrer et nous marquent.

    And of course, as Bernard Lenoir likes to say, Caresses et bises à l’oeil

  2. alors là , chapeau !!! d’abord pour le fond et pour la forme …. et surtout pour les réflections que ça amène … mes déclics culturels …. d’abord au lycée en 6éme un prof de français ( M. Varsager ) j’avais 11 ans , nous déclamait des poèmes de Prévert …..un artiste ce prof ! il dessinait aussi .c’était très important la poésie pour fuir le milieu familial et environemental et puis la musique clandestine ! Paco Ibanez ! interdit dans son pays ! les cinés club ….pour voir des films différents…et biensur la fete de l’huma pour découvrir les Pink Floyd les Who et en vrac Georges Moustaqui , Joan Baez et tous les chanteurs ou groupes qui dénonçaient les horreurs de la guerre ou la violence quelle quelle soit (woodstock lefilm) .et la bd d’abord avec Pif le chien dans un format petit pavé carré et les Astérix et plus tard ….Manu Larcenet , P’tit luc etc …
    l’ouverture lecture débuta par  » la métamorphose  » de Kafka , » le mur » et » les mains sales  » de Sartre , des livres qui n’étaient pas au programme scolaire de l’époque ! mais ça fait avancer tout ça ! et puis aussi , rencontrer un amoureux qui te fait découvrir un autre univers musical comme  » Dominique A » fabuleux en concert ! et tant d’autres aussi …… et tu as envie d’en découvrir encore d’autres , ensemble ……
    le déclic culturel dans le théatre , à travers des auteurs comme Koltès , Lagarce ,Célestini etc…. pour comprendre « l’autre » pour  » l’émotion  » le Festival d’Avignon c’est tout ça en mème temps la poésie , l’art , le talent , et l’illusion ou l’espoir que « l’Humain  » peut etre ou est bon
    en tous les cas , merci d’avoir , à travers ton super récit graphique , réveillé tous ces « déclics culturels » .

  3. La première chose qui m’a sauver la vie ce fut ce riff endiablé de Jimi Hendrix pendant son concert de woodstock… Woodoo Child pour les plus connaisseur pris sur le vif sur un vinyle faussement culte que mon papa me fessait écouter en boucle en construisant ensemble des montagne de Lego…
    Age 6 ans

    La seconde fut une exposition complète de Gustave Klimt au grand palais ou la magie, la couleur, la théologie, le rêve et le féminin s’épanouissait devant mes yeux (encore bien peu sensible à l’image) Merci Maman
    Age 8 ans

    La troisième fut un déclic créatif autour du mouvement Punk, et notamment The Clash dont l’univers l’esthétique et la musique m’ont bercé et ben jusqu’à maintenant hein faut pas ce le caché :3
    Age de 16 à 18 ans

    Enfin ce fut mon très cher professeur de philosophie (oui un individu comme tant d’autre) qui a un moment donner m’a fait ouvrir les yeux sur le monde, ce qu’il avait de meilleur et de… moins bon dirons nous… de la pornographie aux Lumières, en passant par les insultes et l’homosexualité caché de tintin et haddock, de l’art au mot et du mot à l’idée, il nous a, à tous offert un regard différents sur les créations les images et les idées …
    « Crée car c’est en créant que vous vous sentirez vivant! »
    Age : pour l’éternité

    Merci à lui et merci à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *