Une des planches/recherches inspirées de mon habitat naturel, la plaine à Marseille.

Cet aperçu des travaux entamés malgré les manifestations, des violences policières, de l’aide de la Zad et surtout des interventions régulières des résidents pour faire entendre leurs paroles à la SOLEAM démontre bien que  la vie de quartier n’est pas prête de s’arrêter! 

  L’assemblée de la Plaine  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *